fbpx

Clap de fin ce dimanche 9 octobre pour le festival de création émergente, après trois jours intenses de concerts, animations et projections. Tout au long de l’événement, les Stéphanois ont pu vibrer au rythme des temps forts musicaux et cinématographiques.

Greboo en concert au fil (crédit photo : Dina Millard)

4 000 spectateurs

Sur les trois jours du festival, plus de 4000 festivaliers ont apprécié les nombreuses découvertes artistiques proposées dans la programmation.

Le kiosque de la place Jean Jaurès en ouverture, puis le Clapier, le Disorder, le Méliès St-François le Fil et enfin le F2 ont accueilli le festival pour ces trois jours de découvertes.

21 artistes & groupes

Au total, 21 groupes d’artistes de pop, rock, folk, métal, techno, house, eurodance ou encore drum’n’bass ont illuminé les différentes scènes du PHNMN Fréquences.

Jeudi soir, on notera la performance stupéfiante de Karomm avec son projet MuGraDa, accompagné sur scène par la danseuse Camille Cottalorda dans le cadre de la scénographie très réussie proposée par les équipes de T2o. Avant lui, Novopol, Jeudi Minuit et Gigi Roméo ont fait montre de leur talent dans des esthétiques techno et house. En after, les Lyonnais du crew Physical Tool ont enflammé le Méliès café.

Vendredi soir, le Clapier a vibré au son du trio Malaka, de Lingus, Darwells et Climax avant la nocturne “Rock de minuit” au Disorder avec les locaux Hawkers (folk rock), Ice Room (métal) et bKub (métal électro) devant un public conquis.

Enfin, la soirée Hautes Fréquences a bouclé la boucle au Fil avec des prestations remarquées des Lyonnais Vipères Sucrées Salées et des locaux Greboo x Fidalgo avant une apothéose décalée avec Danse Machine Volume et Angle Mort & Clignotant. En clôture, un after en partenariat avec Poto Feu au F2 où Olantis & Mat-acyd puis MLHF ont électrisé le public nombreux.

8 courts métrages projetés

En partenariat avec le Festival du Film Jeune de Lyon, 8 films primés en septembre dernier ont été projetés au Méliès Saint-François samedi après-midi. A cette occasion, le jeune et talentueux réalisateur Antoine Saliou a fait le déplacement pour répondre aux questions d’un public curieux et avisé.

30 bénévoles

Il n’en fallait pas moins pour que l’organisation soit la plus fluide possible ! De la préparation de l’événement, la communication, la production et la direction artistique à la régie technique et la cuisson des frites, des bénévoles de toute la France se sont impliqués pour la réussite de l’événement.

17 partenaires

Cette année encore, merci à nos partenaires qui continuent de nous suivre dans cette aventure culturelle forte en découverte (Ville de Saint-Étienne, Département de la Loire, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Université Jean Monnet, CROUS de Lyon, le fil). Sans eux, le festival n’aurait pas lieu.

D’autres structures emblématiques ont aussi participé au jury de sélection comme Positive Education, Face B ou encore le Fil.

 

Rendez-vous en 2023 pour la troisième édition du festival PHNMN Fréquences !